« Hacivat & Karagöz, les réfugiés d’Anvers »

12/09/2018

Une troupe de théâtre belge a présenté le spectacle de « Hacivat et Karagöz » en français, qui met l'accent sur les demandeurs d'asile afin d’ attirer l'attention sur le problème des réfugiés.

L’ınstitut Yunus Emre et l’Association Ras El Hanout ont organisé « Hacivat & Karagöz, les réfugiés d’Anvers »

La 3ème édition du festival « Salam Alaycum » ayant cette année pour thème la culture Ottomane a organisé une pièce de théatre, un spectacle meddah mais aussi une exposition photo sur l’architecture de la ville d’Istanbul et de Bursa.

Le metteur en scène Salim Haouach a déclaré vouloir attirer l’attention sur le problème des réfugiés avec la pièce de théatre « Hacivat et Karagöz » . Il souhaite ainsi refleter le problème des réfugiés à travers deux personnages importants et contemporains de l’Empire Ottoman qui sont Hacivat et Karagöz.

Un exemple du vivre-ensemble :

Rahmi Göktaş, directeur de l'Institut Yunus Emre à Bruxelles, a expliqué que Karagöz et Hacivat étaient à la base de la tradition théâtrale turque et qu'ils voulaient montrer des exemples de cohabitation en utilisant la comédie pour atteindre la société, en particulier les jeunes.

Le spectacle de Hacivat et Karagöz ayant été présenté pour la première fois à Bruxelles à suscité un grand intérêt parmi les citoyens .  Mme La  consul général de Bruxelles Dashad Kırbaşlı Karaoğlu et de la Mairesse de Molenbeek, Françoise Schepmans ont aussi été présent lors d’une représentation.

Le spectacle ayant le soutien du ministère wallonie-Bruxelles à été jouée au centre culturel flamand de Bruxelles KVS et dans d’autres lieux de prestiges.